La petite vrillette

INSECTES XYLOPHAGES La petite vrillette

Ordre des Coléoptères – Famille des Anobiidés

BIOLOGIE DE LA PETITE VRILLETTE

L’insecte parfait (ou adulte) est de couleur brune et mesure entre 3 à 4 mm en moyenne. Il possède un corps hémicylindrique allongé, et sa tête est encapuchonnée sous un corselet.

Ses élytres (ailes antérieures modifiées) sont régulièrement striés et lui valent son nom.

Les insectes adultes sortent du bois entre mai et septembre, pour s’accoupler, et vivent environ 1 mois.

La femelle dépose ses œufs (une trentaine) sur les surfaces rugueuses du bois, dans des joints d’assemblages et autres interstices du bois, et les larves vont s’y développer durant 2 à 4 ans, en fonction de leur environnement.

La larve est arquée, de couleur blanche mesurant entre 5 et 7 mm de long. Elle est recouverte de soies, possède 3 paires de pattes et une tête ornée d’une paire de mandibules qui lui permettent de forer le bois pour s’en nourrir.

Classes d’emploi
Selon NF EN 335
Cet insecte peut dégrader du bois en classes d’emploi 1, 2 ou 3
Classes de durabilité associées
Selon NF EN 350
« S » : sensible – « D » : durable

DIAGNOSTIC – DÉGÂTS PETITE VRILLETTE

Les bois attaqués peuvent être indifféremment résineux ou feuillus. 
Les essences tropicales sont résistantes.
L’attaque peut être favorisée par la présence de champignons lignivores, ce qui peut réduire la durée du cycle de développement des larves.
Les trous de sortie des adultes sont circulaires, de 1 à 3 mm de diamètre.
La vermoulure « coule » et forme souvent de petits tas sous les meubles infestés par ces insectes. Elle est finement granuleuse, composée d’agrégats en forme de citrons allongés.

Rechercher sur le site