La mérule

Détecter la présence de la mérule

Plusieurs champignons lignivores peuvent être responsables de dégradations importantes dans le bâtiment. La mérule en particulier est capable d’incruster les maçonneries pour aller puiser de l’eau nécessaire à sa survie.

Savoir détecter la mérule à temps

Qui dit mérule, dit problème anormal d’humidité et de confinement dans le bâti.

LES SIGNES VISIBLES :

Présence de mérule sur du bois
  • La présence d’humidité localisée ;
  • Pourriture du bois sous forme de cubes;
  • Des traces cotonneuses épaisses et blanches, présence de mycélium, petite touffe de «mousse» blanchâtre ;
  • Présence de filaments gris argenté formant comme une toile d’araignée ;
  • La présence de carpophores en forme de console ;
  • Présence d’une poussière rouge ultrafine, déposée sur les surfaces horizontales ;
  • Des boiseries (plinthes, chambranles, escalier…) déformées et gonflées.

Au moindre signe faisant soupçonner la présence de champignon dans son logement, il convient de faire appel à une entreprise certifiée CTBA+. Elle saura en effet évaluer l’origine du désordre (fuite, confinement…), la nature du champignon, la zone d’infestation et la nature des travaux à mener. Tout traitement doit être associé à la remise en état de salubrité du bâtiment concerné.

Il est crucial de laisser travailler les professionnels, toute intervention de la part des occupants est à proscrire.

RETROUVER TOUS LES CONSEILS POUR LUTTER CONTRE LA MERULE ICI

 

Rechercher sur le site