Comment lutter

Chaque situation nécessite un diagnostic précis permettant ensuite de faire le choix du traitement le plus adapté.
Il est à noter que les opérations de préparation et traitement sont indissociables les unes des autres de façon à garantir un résultat.

Une lutte efficace passe par :

Des opérations préparatoires précises telles que :

  • le sondage mécanique de tous les bois,
  • le bûchage des parties vermoulues, étape essentielle dans l’efficacité du traitement,
  • le brossage et dépoussiérage des galeries apparentes et de l’ensemble de la surface des bois.

 

Les opérations de traitement (injection et pulvérisation) varient suivant la typologie de produit utilisé (gel ou liquide) et le type de bois à traiter (résineux ou feuillus).

Les opérations de préparation et traitement mis en œuvre par les entreprises certifiées CTB-A+ sont toutes définies dans des référentiels de prescriptions techniques validés au préalable par différents acteurs du marché, tels que les prescripteurs, les assureurs…
De façon générale, tout applicateur intervenant sur un chantier de traitement doit détenir le certificat biocide lui permettant de manipuler des produits biocides.
Pour ce qui est des produits, les entreprises certifiées CB-A+ se doivent d’utiliser des produits certifiés CTB-P+ (liste à jour disponible sur www.ctbpplus.fr).

Nota : dans le cas d’un traitement préventif donc lorsque le bois est sain, seuls les ancrages et les bois en contact avec les maçonneries sont à injecter. Une application de surface suffira à conférer une protection à l’ouvrage concerné.

Rechercher sur le site