Biologie

Le capricorne des Maisons

Il s’attaque aux essences résineuses.

  • Vermoulure de capricorne
    Vermoulure de capricorne
  • Larve de capricorne
    Larve de capricorne
  • Capricorne adulte
    Capricorne adulte
  • La ponte : 20 à 100 oeufs.
  • Larve : développement larvaire de 3 à 5 ans.
  • L’insecte adulte : 10 à 20 mm de long, couleur noire, sortie de juin à août, ne vit que de 3 à 4 semaines, vole sur des distances courtes.

TRÈS RÉPANDU EN FRANCE

Indices de présence

  • Trous de sortie : ovales, 6 à 10 mm
  • Galeries : s’étendent jusqu’à la périphérie de l’ouvrage
  • Vermoulures : cylindre de sciure compressée d’1mm

L’hespérophane, Le capricorne des feuillus

Il s’attaque aux essences feuillues (chêne, hêtre…)

Hespérophane
Hespérophane
  • Larve : développement larvaire minimum de 2 ans, pouvant aller jusqu’à 6 ans.
  • L’insecte adulte : 13 à 24 mm de long, de couleur brun rouge, sortie mai à août, ne se nourrit pas.

TRÈS RÉPANDU EN FRANCE

Indices de présence

  • Trous de sortie : ovales, 8 à 13mm
  • Galeries : de section elliptique, ramifiées, parallèles au fil du bois, parois striées par les mandibules.
  • Vermoulures : cylindre de sciure compressée d’1mm

La grosse vrillette

Elle s’attaque particulièrement aux bois (feuillus et résineux) qui ont déjà subi une dégradation par un champignon de pourriture cubique ou fibreuse, donc à un taux d’humidité supérieur à la normale.

Grosse vrillette
Grosse vrillette

L’insecte adulte : 5 à 7 mm de long de couleur brun foncé, apparaît entre avril et mai, vit de 1 à 10 ans.

Indices de présence

  • Trous de sortie : circulaires de 2 à 4mm
  • Galeries : circulaires
  • Vermoulures : granuleuses en forme de lentille de 1mm de diamètre

La petite vrillette

Elle s’attaque aux bois feuillus et résineux.

Petite vrillette
Petite vrillette

L’insecte adulte : 3 à 5mm de long, sort entre mai et septembre, vit de 1 à 4 ans.

Indices de présence

  • Trous de sortie : circulaires de 1 à 3 mm
  • Galeries : circulaires
  • Vermoulures : amas de vermoulure finement granuleuses à la surface du bois

Le lyctus

Deux espèces en France.

Lyctus
Lyctus

Le bois doit constituer une source de nourriture suffisante, c’est-à-dire être riche en amidon (châtaignier, chêne, frêne, et tous les bois tropicaux feuillus constituent ainsi des cibles privilégiées pour le lyctus).

Cet insecte infeste plus souvent le bois dans ses premières années d’utilisation du fait de la disparition progressive de l’amidon.

L’insecte adulte : 2.5 à 6mm de long, apparaît entre avril et septembre, vit de 8 à 12 mois.

Indices de présence

  • Trous de sortie : circulaires de 1 à 2mm
  • Galeries : circulaires
  • Vermoulures : petits cônes de vermoulure très fine, aspect fleur de farine

D’autres insectes xylophages moins répandus ou nidificateurs, peuvent faire des dégâts dans les bois d’œuvre

Le bostryche capucin
Le bostryche capucin
Le charançon xylophage
Le charançon xylophage
La fourmi
La fourmi
L'abeille charpentière
L'abeille charpentière

Rechercher sur le site